Dernière Info

Plaidoyer autour des prévenus en situation préoccupante : Messieurs Oga Yves Stéphane et Tyo Mehinvé en liberté après plus de 8 ans de détention préventive
L'ouverture du Campus des Droits de l'Homme (CDH) 2019 est prévue ce lundi 04 Novembre
La République de Côte d'Ivoire demande à la chambre d'appel de la CPI, le maintien en liberté conditionnelle de Laurent Gbagbo
Dans une requête adressée à la chambre d'appel de la Cour Pénale Internationale en date du vendredi 25 octobre 2019, la République de Côte d'Ivoire d...
Séminaire de formation des organes de poursuite sur les innovations du nouveau code pénal
80 officiers de la Police Judiciaire sont formés à Yamoussoukro sur les innovations du nouveau code pénal ivoirien en vue d'une meilleure application ...
Prévention de la violence à l'orée des élections de 2020: Femmes et filles du Guémon et du Cavally s'engagent

Messieurs Oga Yves Stéphane et Tyo Mehinvé ont été mis en liberté par les autorités judiciaires ivoiriennes ce  lundi 28 octobre 2019, après plus de 8 ans de détention provisoire. Ils étaient respectivement détenus  depuis le 24/08/2011 et 14/08/2011, l’un pour coup mortel et l’autre pour meurtre.

Dans une requête adressée à la chambre d'appel de la Cour Pénale Internationale en date du vendredi 25 octobre 2019, la République de Côte d'Ivoire demande à la chambre d'appel de la CPI, le maintien de la décision de placement en liberté conditionnelle de M. Laurent Gbagbo. 

 

C’est la capitale politique ivoirienne Yamoussoukro qui a été choisie pour abriter la première phase de formation des organes de poursuites judiciaires sur les innovations du nouveau code pénal ivoirien adopté le 26 juin 2019. Cette initiative conjointe de l’Observatoire Ivoirien des Droits de l’Homme et du Programme des Nations Unies pour le Développement en collaboration avec le Ministère de la Justice et des droits de l'homme , vise à renforcer les capacités des officiers de police judiciaire non magistrats  en vue d’une meilleure application de la loi.  

Le 16 septembre 2019, le procureur de la cour pénale internationale a déposé l’acte d’appel contre la décision d’acquittement de  Messieurs Laurent Gbgagbo et Charles Blé Goude, placés en liberté sous condition depuis le 03 février 2019 .Pour rappel la  version écrite  de la décision d’acquittement  a été communiqué aux parties par la chambre de première instance I,  le 16 juillet 2019.

Live tweet

Nos évènements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Sondage en ligne

Que pensez vous de la nouvelle constitution ivoirienne

Facebook