Dernière Info

Violation des droits humains en Côte d'Ivoire: L'OIDH sensibilise sur les violences électorales
A l'orée des élections législatives de 2021, l'OIDH a organisé, ce mercredi 24 Fevrier, une causerie-débat autour des violences électorales et la situ...
Côte d'Ivoire: Les « arrangements politiques », une entorse à la lutte contre l’impunité
Le mardi 09 février 2021, le Premier Ministre Hamed Bakayoko a accordé une audience au Secrétaire exécutif du PDCI-RDA, Maurice Kakou Guikahué accompa...
Côte d'Ivoire: A l’orée des élections législatives, les conflits communautaires font craindre des violences électorales
Le lundi 08 février 2021, un affrontement mettant aux prises les autochtones (Agni) contre des allochtones (Malinké) a éclaté dans la localité de Abon...
Lutte contre la désinformation en Côte d'Ivoire: le NDI et l'OIDH sensibilisent les leaders communautaires
Le jeudi 14 janvier 2021 s’est tenu, à l'Hôtel ROSE BLANCHE sis à Cocody-Angré (Abidjan), le 7e forum sur l’impact de la désinformation en ligne en pé...
L'OIDH renforce les capacités des OSC, des médias et des partis politiques sur les attributions et modes de saisine du Conseil Constitutionnel
Le jeudi 07 janvier 2021, s’est tenu, à l'Hôtel ROSE BLANCHE sise à Cocody-Angré (Abidjan), l’atelier de renforcement des capacités de la société civi...

Le lundi 08 février 2021, un affrontement mettant aux prises les autochtones (Agni) contre des allochtones (Malinké) a éclaté dans la localité de Abongoua, ville située dans la sous-préfecture de Kotobi, dans la région du Moronou. Selon les informations collectées, cet affrontement serait parti d’une simple altercation entre élèves qui a vite dégénérée. Cependant, des témoignages recueillis auprès des protagonistes font état de plusieurs causes sous-jacentes dont la délocalisation du marché de Dioulakro (quartier à forte présence Malinké) à Agnikro (quartier à forte présence Agni) et les ressentiments causés par les élections présidentielles d’octobre 2020. Même si pour l’heure aucun bilan officiel n’a été établi, l’on déplore des dégâts matériels dont des commerces et habitations incendiés.

Ces événements, à l’instar de ceux survenus à Guezon le 28 décembre 2020, révèlent que les conflits communautaires en Côte d’Ivoire demeurent une problématique loin d’être résorbée. Le climat délétère hérité des soubresauts liés aux élections présidentielles d’octobre 2020 semble avoir profondément impacté les communautés, mettant ainsi à rude épreuve leur capacité de résilience dans la préservation de la cohésion sociale. A l’évidence, la volatilité du contexte socio-politique fait planer le risque d’un embrassement à la moindre incartade. Cette situation lève un coin de voile sur les réponses adressées par les autorités en vue d’apporter des solutions pérennes à ces conflits. Lesquelles solutions semblent présenter, en l’état, de réelles limites eu égard à la résurgence des situations confligènes, surtout en période électorale.

L’OIDH invite donc les autorités à faire la lumière sur les récents événements sociopolitiques ; exhorte les acteurs politiques au sens de la responsabilité et surtout à la retenue dans les discours lors des campagnes électorales des législatives. L’OIDH en appelle enfin à la tolérance et au respect des valeurs citoyennes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Live tweet

Nos évènements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Sondage en ligne

Que pensez vous de la nouvelle constitution ivoirienne

Facebook