Dernière Info

Actualités

Bientôt un débat s'ouvre à Abidjan sur la réconciliation nationale à partir des leçon apprises du procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé
Débat citoyen: L'OIDH sensibilise les jeunes sur la radicalisation et l'extrémisme en ligne
Histoire d'un retour de la MACA: Une innocence confisquée
Débat citoyen: L'OIDH suscite un débat autour des causes et leçons apprises de l'affaiblissement de la participation des jeunes au cycle électoral 2020-2021
Débat citoyen: L'OIDH suscite des échanges autour de la participation politique des femmes
Cohésion sociale: L'OIDH renforce les capacités des cellules civilo-militaires de Guiglo, Gagnoa, Divo et Dabou
Près de 50 magistrats (civils et militaires) formés sur les crimes internationaux
Procès Amadé Ourémi: Un procès quelque peu expéditif (Déclaration)
L’accusé a été condamné le jeudi 15 avril 2021 à la prison à perpétuité assortie d’une amende de près de 2 milliards de francs Cfa, après huit jours d...

Débuté le 28 janvier 2016, le procès conjoint de messieurs Laurent Gbagbo Charles Ble goudé a vu l’audition de 82 témoins sur  138 témoins à charge annoncé par Mme la Procureur Fatou Bensouda. Suite au passage de ces témoins, au moment où l’on s’attendant à la phase de la  présentation des témoins de la défense , le 23 juillet 2018 le conseil de défense de messieurs Laurent Gbago et Charles Ble Goudé ont introduit une requête en « no case to answer »,dans laquelle  ils contestaient les arguments du procureur, et, demandaient  qu’un jugement d’acquittement soit prononcé en faveur de leurs clients.

Cette requête vise, avant que la procédure n’arrive au stade de la délibération finale, à obtenir l’abandon de tout ou partie des charges contre l’accusé dont l’innocence peut déjà se dire établie, en l’absence d’éléments à charge assez solides pour justifier une condamnation.  Ainsi suspendu durant 4 mois, le procès a repris le  1er Octobre 2018, sur la présentation orale des arguments des parties devant permettre à la chambre de 1ere instance 1 de statuer sur cette motion exceptionnelle typique au common law. .

Ainsi, du 1er au 3 octobre, l’Accusation et la Représentation Légale des Victimes ont plaidé pour la poursuite du procès, exigeant et soutenant l’audition des témoins de la défense en vue d’obtenir auprès de la chambre, le rejet de la demande d’acquittement déposée devant la Cour par les avocats de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Confronté à la longueur du  rapport produit par ces derniers, la Défense a justifié de l’intérêt de disposer de plus de temps pour sa préparation. L’audience a donc été suspendue et s’ouvrira le 12 novembre 2018 prochain sur la présentation orale des arguments de la défense. Il est à noter qu’avant l’ouverture de cette procédure, l’accusation a affirmé ne pas trouver d’inconvénient au retrait de certaines charges de monsieur Charles Blé Goudé notamment la tuerie des femmes à Abobo et le bombardement du marché Siaka Kone respectivement perpétreés les 3 et 17 mars 2011. Seraient-ce des prémices d’un acquittement des accusés Blé Goudé Charles et Laurent Gbagbo ? La reprise du procès le lundi 12 octobre pourrait situer.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Live tweet

Nos évènements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Sondage en ligne

Que pensez vous de la nouvelle constitution ivoirienne

Facebook