Dernière Info

Déclaration: L'OIDH demande la libération de Pulchérie GBALET et de ses collaborateurs
Activiste des droits de l'homme, Présidente de l'ONG Alternative Citoyenne Ivoirienne , Pulchérie Edith Gbalet est détenue, avec plusieurs de ses coll...
Elections apaisées dans environnement sans Covid-19 : l'OIDH en mission à Abidjan, Duekoué et Guiglo
L'OIDH a effectué une mission d'une semaine dans les villes d'Abidjan, de Duekoué et de Guiglo afin de sensibiliser les populations au respect des mes...
Désinformation en ligne en période électorale: l'OIDH présente les premiers résultats de ses observations
L'Observatoire Ivoirien des Droits de l'Homme (OIDH) a tenu le vendredi 24 Août 2020, un point de presse sur les premiers résultats de son observation...
Profusion de Fake news en Côte d'Ivoire: l'OIDH et le NDI lancent un projet de lutte contre la désinformation en ligne en période électorale
La société civile ivoirienne rend un hommage à Mohamed Suma, chef de mission de ICTJ
Déclaration/ 17 Juillet 2020 : Journée de la justice pénale internationale
Dabou/ Visite d'échanges: L'OIDH reçue en audience par la Régisseuse de la MAC Nathalie KOUASSI
isite d'échanges: L'OIDH reçue en audience par le Régisseur de la MACA Hincleban KONE

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Projet "Aide au renforcement de la contribution des femmes et des filles dans la prévention des conflits dans le contexte électoral 2020 à travers la formation, la sensibilisation et le plaidoyer", une équipe de l' Observatoire Ivoirien des Droits de l'Homme-OIDH a effectué une mission dans les régions du Guémon et du Cavally du 20 au 29 Août 2019.

Cette mission avait pour objectif, d'identifier et d'évaluer les femmes et les filles impliquées dans les initiatives de prévention des conflits. Pendant 10 jours, les membres de l’équipe de l’OIDH ont sillonné les villes de Duékoué, Guiglo et Toulepleu où ils ont rencontré les autorités administratives, coutumières, ainsi que les organisations de femmes et de jeunes filles. Avec elles, il a été question d’évaluer leur implication dans la gestion des conflits dans leur localité à travers l’initiation d’un focus groupe. Témoignages, suggestions et plaidoyer ont marqué ce cadre d’échanges, à l’issue duquel, les femmes et les jeunes filles se sont dit prêtes à engager le combat de la prévention des conflits à travers le slogan 0% violence à l'orée 2020. Une émission radiophonique dans chacune des villes ciblées a permis avec elles, de présenter le projet, d'inviter toutes les femmes à y adhérer et de lancer un message de cohésion sociale.

Dans les prochains jours, certaines d’entre elles qui seront sélectionnées, bénéficierons d’une formation à Guiglo afin d’être mieux outillée sur les méthodes de gestion des conflits. Pour rappel, ce projet dont la durée s'étendra sur 6 mois, bénéficie de l’appui financier de l’ambassade du Canada en Côte d’Ivoire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Live tweet

Nos évènements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Sondage en ligne

Que pensez vous de la nouvelle constitution ivoirienne

Facebook