Dernière Info

CeMardi 23 juin 2020, deuxième jour d'audience sur l'appel du Procureur a vu l'intervention de l'accusation, la Représentante Légale des victimes et les Conseils des Sieurs Laurent Gbagbo et Blé Goudé.
 
La deuxième journée d'audience portant présentation des observations des parties au procès sur l’appel au fond introduit par le Procureur le 16 septembre 2019 a pour l’essentiel porté sur les observations de la Représentante Légale des Victimes et la défense de MM Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sur le second moyen d’appel du Procureur.
 
Ce lundi 22 juin 2020, premier jour d'audience sur l'appel du Procureur a vu l'intervention de l'accusation, la Représentante Légale des victimes et les Conseils des Sieurs Laurent Gbagbo et Blé Goudé.
 
L'accusation et la RLV ont abondé dans le même sens en soutenant que la majorité des juges de premier instance I a commis une erreur de droit et/ou de procédure en utilisant l'art 74 sans respecter les prescriptions obligatoires prévues à l'article 74 (5) du Statut de Rome lorsqu'elle a acquitté Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé par le truchement d'une décision orale non motivée par écrit.
 
Dans une décision rendue publique ce jeudi 28 Mai 2020, la Chambre d'appel de la CPI a décidé de révoquer certaines conditions de mise en liberté imposées à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé permettant ainsi aux deux ivoriens d'être désormais beaucoup plus libre de leurs mouvements.
En effet, rejetant la requête de la Défense de M. Gbagbo demandant à la Chambre de réexaminer son arrêt lui accordant, ainsi qu'à M. Blé Goudé, une mise en liberté conditionnelle, la chambre à toutefois décidé de revoir les conditions de mise en liberté imposées aux acquittés.

Le mercredi 20 Mai 2020, les membres de l'OIDH ont constaté, au environ de 8h 30 mn, le cambriolage du siège de l'organisation sis à Cocody, Riviera Bonoumin. En effet, des individus sont entrés nuitamment et par effraction dans l'enceinte du siège en contournant le dispositif sécuritaire. Avec malice et munitie, ils ont forçé l'une des portes d'entrée du siège emportant avec eux d'importants documents administratifs, du matériel essentiel de travail, des appareils électromenagers et même certaines installations servant notamment à l'observation du procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la Cour Pénale Internationale (CPI). 

Live tweet

Nos évènements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Sondage en ligne

Que pensez vous de la nouvelle constitution ivoirienne

Facebook